Comment mieux vivre le décalage que l’on peut ressentir avec nos proches dans notre pays natal?

expat woman returning home

Décalage et expatriation


En tant qu'expatriée, nous traversons de nouvelles épreuves sans avoir le soutien de notre famille et de nos amis autour de nous et nous pouvons souvent ressentir une certaine solitude. 


Même lorsque nous les contactons pour discuter ou avoir du soutien, ou lorsque nous rentrons, ils ne comprennent pas toujours les défis auxquels nous sommes confrontées, et nous pouvons finir par nous sentir incomprises.

Nous pouvons alors commencer à ressentir un certain décalage avec certaines personnes que l’on a laissé derrière soi.


Le décalage lorsque l’on part

Il y a ceux qui ne comprennent pas notre envie de vivre cette aventure « Mais que fuis-tu ? Tu n’es pas bien, ici ? Tu nous aimes plus ? Pourquoi tu pars?»,


Ceux qui s’inquiètent « Vous êtes sûrs que ce n’est pas dangereux de vivre là-bas? Avec ce que l’on voit aux infos… C’est stressant non? Moi je ne le ferais pas… »,


Ceux qui vous envient « ah partir en expat j’en ai toujours rêvé ! Quelle chance ! »,


Ceux qui sont jaloux mais ne l’avouront jamais « mouais, bof, moi je choisirais une autre destination, c’est un peu bof comme endroit non, y-a mieux ! »,


Sans compter ceux qui sont tristes, les parents et les amis. Et oui, terminé, pour un temps, la relation au quotidien, les déjeuners en famille, les cafés après le boulot…


Votre départ ne laisse personne indifférent.


Croyez-nous, il en faut de l’énergie pour ne pas se laisser atteindre par les remarques et jugements, pour poursuivre son chemin, partir l’esprit tranquille, et continuer d’aller de l’avant, pour soi, son couple et sa famille.

Sachez vous entourer de ceux qui sont contents et heureux pour vous, n’écoutez pas les remarques susceptibles de venir ébranler vos fragilités, vous avez déjà bien assez à faire avec vos propres questionnements sur cette expatriation pour ne pas devoir gérer, en plus ceux des autres.

Expat woman travel

Le décalage lors de nos retours


Mais que dire du décalage lors de nos retours pendant les vacances?

On part en expatriation avec des idées plein la tête, des rêves plein les yeux : découvertes, voyages, exploration et aventure. Quand le mal du pays  de notre chez nous d’avant pointe le bout de son nez, on programme des retours son pays natal, heureuse de retrouver nos proches. On a hâte, on remplit les valises de petits cadeaux, on se réjouit de raconter et de partager notre nouvelle vie à nos proches.


Mais combien d’entre nous ont vécu la désillusion des retrouvailles ?


Les amis pas dispo ou qui ne font pas vraiment d’effort pour vous voir (vous venez de traverser un océan ou un continent avec du décalage horaire mais faire 50min de RER pour eux c’est trop). Vous apprendrez à prévenir de vos retours trrrrrrès à l’avance pour qu’ils puissent être disponibles (eux aussi ont un agenda bien remplis) et ferez le tris entre les personnes qui font des efforts pour vous voir et celles qui ne le font jamais.


Le peu de curiosité pour votre nouvelle vie : « alors, ça se passe bien à xxx / en xxx ? » et la conversation s’arrête là. Ne le prenez pas mal, votre quotidien peut leur sembler très loin du leur et de leurs préoccupations quotidennes. Peut-etre qu’ils ne savent pas trop quoi demander car votre nouvelle vie est floue pour eux. Vous pouvez parler de votre vie à travers de petites anecdotes ici ou la dans les conversations. Vous pouvez ainsi leur montrer ce que vous aimez dans votre nouvelle vie mais aussi que vous avez votre lot de stress et de soucis et que la vie en expatriation c’est aussi une vie normale avec ses hauts et ses bas, ses joies et ses difficultés comme tout le monde.


Ceux qui trouvent que vous avez changé, et ceux dont vous trouvez qu’ils ont changé. On était les meilleurs amis, on se rigolait bien et on passait de très bon moments ensemble et là… on n’a plus grand-chose à se dire… C’est un peu triste, mais c’est la vie. Chacun vit ses expériences, la vie sépare, on se retrouve, on se perd de vue… et peut-être qu’on se retrouvera à nouveau un jour. Les chemins de vie de chacun évoluent dans le temps et c’est tout à fait normal.

expat woman going back home

3 conseils pour mieux vivre vos retours à la maison en tant qu'expat


1- Préparer votre voyage le plus à l’avance possible.

Réservation des billets d’avions / trains, location de voiture, itinéraire, prévenir la famille et les amis de nos dates… Vous maximiserez vos changes de voir les personnes que vous souhaitez voir. De plus si vous partez avec tout déja d’organisé, vous n’aurez plus rien à organiser sur place ou en dernière minute, cela vous enlevera une grosse partie de stress et de charge mentale.  


2- N’ayez pas d’attentes (ni positives ni négatives).

Ne vous faites pas un film de comment votre séjour va se passer, car il ne se déroulera jamais comme vous l’aurez imaginé. Vivez votre sejour comme il vient, acceptez les imprévus, les annulations de la part de certaines personnes car le petit est malade ou le mari est retenu au boulot, le fait de pas avoir pu voir un tel ou pas assez longtemps, les reflexions de certaines personnes sur votre choix de vie, les “oh mais tu viens pas longtemps dis-donc” ou “tu pourrais venir plus souvent”... 


3- Prenez du temps pour vous sur place.

Allez vous promener dans ce quartier ou cette forêt que vous adorez et où vous aviez l’habitude d’aller. Allez manger en amoureux dans votre restaurant favori, faites la grasse-matinée ou allez courir. Tant pis si c’est 2h de moins avec votre famille ou vos amis. Ce sont aussi vos vacances et un des rares moments ou vous pouvez passer du temps dans votre pays d’origine. Rentrer dans son pays, ce n’est pas uniquement pour voir ses proches mais aussi l’ambiance, la culture, la nourriture, les endroits, la nature etc… Profitez-en!


Décalage et expatriation vont souvent ensemble. Le décalage avec certains de nos proches peut être une grande source de malêtre et de questionnements lorsque l’on part en expatriation. Etait-ce une bonne idée après tout? Mes amis me manquent. Vais-je perdre mes relations avec eux? Comment garder le lien avec nos proches restés dans notre pays?


Ces questionnement sont normaux, acceptez-les et prenez le temps de les adresser. 


Cela vous permettra de:
  • Définir ce qui est fondamental et indispensable dans vos relations (quelles sont les valeurs que vous souhaiter partager, quel type de relation vous souhaitez vivre, quelle fréquence d’échanges…)
  • Faire le tris dans vos relations (peut-être que certaines relations n’étaient plus vraiment sincères ou agréables depuis un certain temps, le départ peut vous permettre d’en prendre conscience, de l’accepter et de mettre de la distance).
  • De développer de nouvelles relations saines, équilibrées et alignées avec vos valeurs personnelles dans votre nouvelle vie.

Si vous avez besoin de soutient sur ces sujets - vie sociale, se faire des amis, gérer les décalages, garder le lien avec ses proches dans votre pays natal, etc - contactez-nous, nous pouvons vous accompagner dans ce cheminement et vous aider à traverser ces challenges propre à la vie d’expatriée!

Coaching en français avec Chloé

Coaching en anglais avec Karly

KARLY & cHLOE

Karly and Chloé are certified NLP and Ikigai coaches. Vibrant Ikigai offers bilingual workshops and 1:1 coaching services to help expat women thrive in their lives abroad.

Contact us today to set up your free discovery call!